Prix de l’entrepreneur EY

Prix de l’entrepreneur EY. Diafir manie l’infrarouge pour détecter les maladies

Diafir compte bien imposer son outil innovant en France mais aussi un peu partout à l'étranger.
Diafir compte bien imposer son outil innovant en France mais aussi un peu partout à l’étranger. | DR

Installée à Rennes, l’entreprise Diafir existe depuis 2011 mais elle commence tout juste la commercialisation de son produit : un capteur à lumière infrarouge qui permet de déceler certaines maladies. Pour se lancer sur les marchés français et européen, la start-up envisage une levée de fonds de 2 millions d’euros. Diafir participe pour la première fois au prix de l’entrepreneur EY Grand Ouest 2017.

Voir l’article complet sur le site du Ouest France

Les commentaires sont clos.