Symposium « Exploring mechanisms linking Inactivity, Exercise and Cancer » – 17 octobre 2019

Organisée par le laboratoire « Mouvement, Sport, Santé » (Université Rennes 2/ENS Rennes), cette manifestation scientifique a pour but de réunir chercheurs, médecins et professionnels des activités physiques adaptées (APA) autour des liens existants entre l’inactivité physique, l’exercice et le cancer.
Cette journée offrira la possibilité de mettre en avant à la fois des travaux de recherche fondamentale précliniques et des études cliniques menées chez des populations en bonne santé ou des cohortes de patients. L’objectif étant de permettre aux chercheurs et aux professionnels de santé de contribuer à améliorer les politiques préventives de santé publique et la prise en charge du patient par l’activité physique adaptée
Inscrivez vous !
CONFERENCIERS INVITES

Francois Carré
(Rennes, France)

François Carré est cardiologue et médecin du sport au CHU de Pontchaillou à Rennes.  Il est également professeur en physiologie cardio-vasculaire au sein de l’université Rennes 1. Il est co-fondateur de l’Observatoire de la sédentarité et l’auteur de l’ouvrage de vulgarisation scientifique « Danger sédentarité » publié en 2014 visant à sensibiliser aux méfaits de la sédentarité et de l’inactivité physique sur la santé de la population.

Audrey Bergouignan
(Denver, USA)

Audrey Bergouignan dirige le laboratoire international associé (LIA) entre l’IHCPC du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et la Division d’Endocrinologie de l’Anschutz Health and Wellness Center de l’Université du Colorado qui vise à traiter l’impact sur la santé de l’adoption mondiale des comportements sédentaires. Ses recherches portent sur la régulation du poids et de la santé métabolique par les facteurs biologiques (âge, sexe, phénotype) et environnementaux (activité physique, comportements sédentaires et alimentation).

Mari-Carmen Gomez-Cabrera
(Valence, Espagne)

Mari Carmen Gomez-Cabrera est professeur au sein du département de Physiologie de l’Université de Valencia (Espagne) dans lequel elle dirige une équipe de recherche focalisée sur la compréhension des effets de l’exercice physique sur l’organisme, notamment celui des populations âgées. Ses recherches portent plus particulièrement sur l’étude des mécanismes cellulaires et moléculaires s’activant dans le muscle squelettique en réponse à l’exercice ou l’inactivité physique. Elle s’intéresse également aux effets de l’activité physique et de la supplémentation en antioxydants pour favoriser un vieillissement en bonne santé.

Adrien Rossary
(Clermont-Ferrand, France)

Adrien Rossary est pharmacien et maître de conférences-HDR au sein de la Faculté de Pharmacie de Clermont-Ferrand, dans l’équipe ECREIN (microEnvironnement CellulaiRE, Immunomodulation et Nutrition) de l’Unité de nutrition humaine INRA-UCA. Actuellement, ces travaux se concentrent sur la caractérisation métabolique des cellules immunocompétentes, notamment en termes de stress oxydatif, d’inflammation, de cytokines et de métabolites dans un contexte de carcinogenèse mammaire en situation d’obésité. Ils doivent permettre, à terme, la compréhension des mécanismes par lesquels l’activité physique module la réponse anti-tumorale

Amin Isanejad
(Téhéran, Iran)

Amin Isanezhad est chercheur à l’Université de Shahed à Téhéran en Iran, au sein de l’Immunoregulation research center & exercise sciences department ». Ses travaux visent à identifier les programmes d’activité physique optimum permettant de diminuer les maladies chroniques comme le cancer. Dans ce contexte, une grande partie de son activité de recherche s’est focalisée sur la comparaison de deux modalités d’exercice (continu vs intermittent haute intensité) sur la qualité de vie, les fonctions cardiovasculaires, le métabolisme de patientes en rémission d’un cancer du sein. Amin Isanezhad développe également des modèles animaux afin de décrypter les mécanismes moléculaires (MiRNA) activés au sein de différentes tumeurs (sein, colon), en réponse à l’exercice.

Sophi Cha
(Rennes, France)

Sophie Cha est Médecin Conseiller à la Direction Régionale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale et co-pilote, en partenariat avec l’ARS (Agence Régionale de Santé), du plan régional Sport-Santé Bien-Etre. Elle participe à l’élaboration de la Stratégie Nationale Sport-Santé 2019-2024, ainsi qu’à la rédaction du cahier des charges des Maisons Sport-Santé. Elle a également en charge la supervision du suivi médical des sportifs bretons et participe aux actions de prévention du dopage.

Les commentaires sont clos.