Expérimentation animale

Installation expérimentale de production porcine

 

Contexte et ambition

L’équipe Installation expérimentale de production porcine est chargée de la tenue des protocoles de recherche pour les équipes de recherche ou pour des activités de collaboration (contrats) avec des partenaires extérieurs. Elle fournit également des animaux (porcs et porcs miniatures) ou des services (préparation des aliments, abattage et dissection de porcs) en fonction des demandes externes. Les installations expérimentales comprennent cinq parties principales : la meunerie, le troupeau expérimental, l’unité métabolisme et physiologie, l’unité expérimentale du troupeau porcin miniature et enfin l’abattoir.

» plus d'infos ...

Objectifs

    • Mener à bien des protocoles de recherche avec une exigence de qualité et un respect de l’éthique et du bien-être des animaux.
    • Mettre à jour les installations pour répondre à des objectifs de qualité, aux besoins de la société, aux protocoles de recherche à venir.

Expertises et compétences

L’usine d’aliments dispose d’un équipement pour une préparation précise des quantités variables d’aliments (allant de quelques kilogrammes à plusieurs tonnes), l’ajout d’éléments selon des taux d’incorporation variable (moins de 0,1%). Les aliments peuvent être centrifugés voire transformés pour les porcs, la volaille ou les ruminants. Elle est accréditée pour la préparation des aliments pour animaux qui comprennent des antibiotiques.

Le troupeau expérimental est un troupeau de 180 femelles Large White et Large White × Landrace, il est organisé en bande de 3 semaines. L’insémination artificielle est utilisée systématiquement, surtout avec la race male Piétrain. Les installations comprennent deux unités de mise bas, une unité conventionnelle de sevrage, une unité expérimentale de sevrage (élevage en groupe ou seul), une unité avec logement en groupe en croissance-finition, une unité avec logement individuels en croissance-finition (8 compartiments de 60 animaux), une unité d’études sur les truies ou les truies de reproduction équipés pour l’étude du comportement, une unité avec des chambres contrôlées en température (porcs charcutiers) et une unité pour l’étude des systèmes de production non conventionnels. Les mesures effectuées sont liées à la croissance, la reproduction et / ou le comportement.
L’unité « Métabolisme et Physiologie » comprend trois salles d’opération (adapté pour les truies, les porcelets et les porcs en croissance), des chambres climatisées pour des mesures physiologiques sur les animaux, des chambres avec des équipements appropriés pour des études de bilan en éléments nutritifs et des chambres avec des équipements spécifiques tels que les chambres de respiration (3) ou des scanners d’images (scanner X, PET Scan, caméra γ). Ces installations et équipements sont agréés pour des études chirurgicales. Voir aussi la présentation de la plateforme de chirurgie partagée avec l’unité de recherche ADNC du site INRA de Saint Gilles.
Le troupeau expérimental de porcs miniatures est composé de 50 truies et verrats Yucatan miniatures élevés en bandes de 7 semaines. La monte naturelle est utilisée. Le bâtiment d’élevage est composé de 3 unités de mise bas, 6 unités de croissance, 1 unité pour les verrats en logement individuel et 1 unité pour des logement en groupe; 1 unité avec cinq cases individuelles pour les études de comportement alimentaire et une unité modulaire pour les études de comportement (open space, labyrinthe).
L’abattoir est agréé et équipé pour l’abattage de porcs de toute taille et pour l’échantillonnage et la mesure de différents critères sur les carcasses. L’équipement et l’expertise sont disponibles pour le découpage, la dissection ou encore le broyage des carcasses.

L’équipe

Scientifiques

      Christophe Jaeger (responsable) Hervé Demay (co-responsable)

Techniciens/nes

    Maurice Alix Daniel Boutin Bernard Carrissant Alain Chauvin Josselin Delamarre Bruno Duteil Mickaël Génissel Julien Georges (UR ADNC) Fabien Guérin Georges Guillemois Régis Janvier (UR ADNC) Philippe Knapen Francis Le Gouevec Jérôme Liger Vincent Piedvache Patrice Roger Jean-François Rouaud Yannick Surel Patrick Touanel

» moins d'infos ...


Animalerie A1, A2, A3 (ARCHE)

L’Arche (Animalerie Rennaise Centre d’Hébergement et d’Expérimentation) assure de manière centralisée pour les laboratoires du campus santé de Rennes, l’hébergement et l’expérimentation animale rongeur (souris et rats). Sa mission est d’offrir à la communauté scientifique les équipements et les savoir-faire respectant les règles sanitaires et d’éthique en conformité avec la législation européenne. La plate-forme comprend 3 secteurs de confinement A1, A2 et A3. Le bon déroulement et l’évolution des expérimentations ainsi que l’interface chercheurs / plate-forme sont placés sous l’égide d’un comité de pilotage et d’une cellule du bien-être animal. Thèmes scientifiques développés : Cancérologie, Infectiologie, Génétique du développement , Pharmacologie expérimentale/Toxicologie, Hépatologie, Immunologie, Neurologie/imagerie.

» plus d'infos ...

Présentation et équipement

L’animalerie centrale de Biosit regroupe trois zones de confinement, A1, A2 et A3. Les modes d’hébergement pour le A1 sont des portoirs ouverts, pour le A2 des portoirs ventilés et pour le A3 des isocages. L’animalerie permet d’héberger des souris et des rats.

Contacts, accès et réservation

– Pour toutes vos demandes d’hébergement, etc. : animalerie-biosit@univ-rennes1.fr – Pour le suivi de vos projets à points limites, contactez la Cellule du Bien-Être Animale : cbea-arche@univ-rennes1.fr/br>

L’équipe

Responsables scientifiques Guillaume HALET Nolwenn BRANDHONNEUR Responsable technique Laurence BERNARD-TOUAMI Zootechniciens Stéphanie TREMULOT Delphine LEHUEDE Gaëlle BOURGINE Anthony POIRIER (Apprenti)

» moins d'infos ...

Les commentaires sont clos.