Biomarqueurs

L’objectif de cet axe transversal et de coordonner des protocoles de validation pré-clinique de biomarqueurs, en s’appuyant sur l’expertise des plates-formes, notamment l’histopathologie, l’imagerie, la biobanque et la plate-forme expérimentale de modèle animal.

L’équipe NGB s’emploie à identifier des facteurs de vulnérabilité cérébrale, ou neuromarqueurs, qui pourraient être corrélés aux variations de poids corporel ou à la consommation excessive d’aliments, et donc être utilisés pour prédire et prévenir des troubles neurocognitifs associés aux habitudes alimentaires ou aux addictions.

Les équipes CIMIAD et EXPRES s’intéressent aux marqueurs métaboliques et aux changements de la composition du microbiote liés aux maladies métaboliques et chroniques, ou encore aux biomarqueurs de l’inflammation, de la fibrose et des changements phénotypiques des cellules progénitrices/souches, et de la transition épithélio-mésenchymateuse.

L’équipe TGTC développe une stratégie de génomique fonctionnelle intégrative basée à la fois sur le profilage des tumeurs cliniquement bien annotées et la méta-analyse des ensembles de données génomiques disponibles pour définir les biomarqueurs pertinents de pronostic et/ou d’agressivité des tumeurs.

Les commentaires sont clos.