Thérapies vectorisées

L’ensemble des équipes de l’unité s’intéressent aux (bio)-thérapies ciblées, notamment les thérapies vectorisées pour le traitement des maladies du foie, les carcinomes hépatocellulaires et les cholangiocarcinomes.

La radio-embolisation des tumeurs du foie après injection dans l’artère hépatique d’un composé radioactif qui entraine une nécrose de la tumeur a été étudiée et optimisée pendant plusieurs années. De même, des copolymères synthétiques dérivés de poly (acide malique) pour l’administration de médicaments ciblant le carcinome hépatocellulaire ont été élaborés et caractérisés, ainsi que les « Quilamines » associant un chélateur du fer et une polyamine. Cette molécule chimérique est absorbée par les cellules via le système de transport des polyamines (PTS), en particulier par des cellules tumorales qui expriment fortement le STP. D’autres projets concernent le ciblage vectorisé de médicaments et la radiothérapie métabolique, en particulier via des nano-vecteurs associés à des biomarqueurs spécifiques (Théranostiques).

Les commentaires sont clos.